Vampires à la mode

Monstruosité
Beauté humaine détraquée en pâture
Pour le spectacle vivant du conformisme meurtrier
Vampires à la mode
Sucent le sang des vivants
Morts pour avoir donné leur âme
Pour l’Immortel Mortifère
Vampires à la mode
Pauvres entitées abominables
Ne pouvant vivre sans le sang des vivants
Les Êtres Sacrés-Terriens
Sont la source de leur conservation et de leur éternité
Diables pitoyables
Vampires à la mode
Dans cette société sans vertues
Leur joujou
Leur théâtre de marionnettes
Exhibant sans fin le sacrifice humain
Le sang des vivants sur l’autel des sans-âmes
Exhibant la haine de l’autre
L’horreur et la souffrance
Comme beauté détraquée sublime à exposer
Les Êtres Sacrés-Terriens hypnotisés pour se soumettre lâchement
À ces monstrueuses offrandes
Pour la reconnaissance la richesse la célèbrité
Sur l’autel de la Société-Fashion-Malade
Des défilés à perte de vue d’hommes et de femmes
Enchaînés à la logique meurtrière
Des dominateurs homnivores sexovores
Pantins blaffards manipulés
Ils marchent comme des soldats vers l’ascension social
Leurs regard vide leur âme éclatée en milles morceaux
Des morceaux de mirroirs-puzzle qu’ils recherchent
Dans le regard des prédateurs
Asservis par ces diables pitoyables
Pour leur Théâtre du Capital Malsain
Qu’ils servent en pâture
Au petit peuple innocent
Avide d’argent de succès et de reconnaissance
Pour ce conformer au diktat du matérialisme
Cette anormalité inhumaine devenue norme au sein du troupeau-victime
Cette anomalie dans laquelle ils voient leur issue de secours leur sens à l’existence
Petit peuple aux âmes violées et kidnapées au nom du matérialisme-assassin
Mais le temps est venu pour la libération des lions-esprit-libre
Car les âmes fortes déploient déjà leurs ailes pour une Nouvelle Terre
Et les diables pitoyables n’ont plus leurs marionnettes nourricières
Pour leur petit théâtre idiot de la médiocrité
Où ils ont réduits l’humain à trahir les siens
À boire le sang des siens pour avoir un rôle au théâtre de l’obéissance
Monstruosité
Beauté humaine détraquée en pâture
Pour le spectacle vivant du conformisme meurtrier
Vampires à la mode
Sucent le sang des vivants
Morts pour avoir donné leur âme
Pour l’Immortel Mortifère
Mais le temps est venu pour la libération des lions esprit-libre
Car les âmes fortes déploient déjà leurs ailes pour une Nouvelle Terre