My doll – Ma poupée

Yesterday evening on my way home I met my doll

She was wearing green roller skates

And she was dancing in the wind

I said to her, I missed you so much

She answered, I’m not your doll!

Swirling in her fuchsia dress she giggled and sang,
I’m too fast! You can’t catch me!

You are too old to spin around as fast as me!

I thought,
I’m not sure if what she’s saying is true but I might get dizzy

And she sang again,

I’m not your doll! You can’t catch me!

Suddenly a blast of wind carried her away,

I watched her whirling quickly in the air like a tiny magenta tornado.

Before she vanished I heard her shouting from faraway,

I’m not your doll! You are too old to catch me! …

After a motionless moment of great amazement
I danced in the wind by myself

Spinning around fast for a while until I got dizzy

The sky got dark and it started to rain cats and dogs

I wish it would have rained cats and dolls

It was not too late now
My doll was wrong
Even if I could not have been able to catch her

I was not too old to whirl fast like her…

The next morning was sunny

In the white clouds I saw my doll roller-skating
And I heard her voice saying like a sweet whisper,
Now you are free

Hier soir en rentrant chez moi j’ai rencontré ma poupée

Elle portait des patins à roulettes verts
Et elle dansait dans le vent
Je lui ai dit : Tu m’as beaucoup manqué

Elle m’a répondu : Je ne suis pas ta poupée !
En tournoyant dans sa robe fuchsia elle ricanait et chantonnait :
Je suis trop rapide pour toi ! Tu ne peux pas m’attraper !
Tu es trop vieille pour tourbilloner aussi vite que moi !
Et j’ai pensé :
Je ne sais pas si ce qu’elle dit est vrai mais je risque peux-être de m’étourdir
Et elle a chantonné à nouveau :
Je ne suis pas ta poupée ! Tu ne peux pas m’attraper !
Soudain une rafale de vent l’a emporté

Je l’ai regardé tourbilloner très vite dans les airs

Comme une petite tornade de couleur magenta

Avant qu’elle ne disparaisse je l’ai entendu crier de loin :

Je ne suis pas ta poupée ! Tu es trop vieille pour m’attraper !

Dans une grande stupéfaction après un instant d’immobilité
J’ai dansé seule dans le vent

Et j’ai virevolté un temps jusqu’à m’étourdir

Le ciel s’est assombrit et il s’est mis à pleuvoir à torrent
J’aurais aimé qu’il pleuve un torrent de poupées

Ce n’était pas trop tard
Ma poupée avait tort

Même si je n’aurais pas réussi à l’attraper

Je n’étais pas trop vieille pour tourbilloner aussi vite qu’elle …

Le jour suivant était ensoleillé

Dans les nuages blancs j’ai vu ma poupée patiner
Et j’ai entendu sa voix me dire dans un doux chuchotement :

À présent tu es libre